02 37 91 75 75 - LORILLARD

Menu
Les années Lorillard : 1930

Les années Lorillard : 1930

2021-02-18

Moi c’est André, André Lorillard. Je suis né au début du siècle dernier, en 1910, peu de temps avant la Grande Guerre. C’était il y a bien longtemps, 111 ans exactement ! Laissez-moi vous raconter les débuts de l’entreprise que vous connaissez aujourd’hui…

Nous sommes en 1931. Ce n’est pas une période très marrante, croyez-moi… les effets du krach boursier de 1929 ont mis du temps à se faire sentir, ici, en France, mais désormais on ne peut plus le nier : la crise économique est là, et bien là !

La production industrielle et agricole doit ralentir pour limiter la baisse des prix généralisée. Des milliers de personnes, toutes classes sociales confondues, se retrouvent au chômage ou voient leur revenu s’effondrer. La France n’est plus compétitive, les faillites se multiplient.

 

À cette époque, je suis en apprentissage de menuisier

à Arrou en Eure-et-Loir. Pas facile de commencer sa vie professionnelle dans un contexte si compliqué…

 

Désormais compagnon, j’œuvre sur différents chantiers de l’exposition coloniale qui aura lieu à Paris. A l’époque, dans les années 30, le colonialisme a de nombreux partisans. La France fait partie des plus grandes puissances coloniales et cette exposition, retardée à cause des événements historiques que vous connaissez, est finalement organisée en 1931.

 

exposition coloniale 1931

Editions BRAUN — SCAN de CPA

 

Cette manifestation populaire internationale en a drainé, des visiteurs ! Plus de 8 millions, vous vous rendez compte ? Bien sûr avec le recul des années, la volonté à peine cachée de propagande est évidente, mais c’était une époque différente…

 

Je deviens ensuite chef d’équipe dans un atelier de 60 personnes à Chartres.

Nous fabriquons des machines et matériels de meunerie : planchistes, blutoirs et conduits bois.

 

À la crise économique, s’ajoute une crise politique. L’instabilité du, ou devrais-je dire des gouvernements et les scandales à répétition, (et oui, déjà à l’époque !) font monter un vent de contestation au sein des classes ouvrières.

Le Front Populaire (ça vous rappelle vos cours d’histoire je suis sûr !) gagne les élections législatives en 1936.

 

Le premier gouvernement dirigé par un socialiste (Léon Blum) ne suffit pas à calmer la colère et des grèves éclatent massivement. C’est ainsi qu’il contribuera aux grandes transformations socio-culturelles de l’époque, en arbitrant et en signant les accords de Matignon, ceux-là mêmes qui nous octroieront  hausses de salaire, temps de travail hebdomadaire encadré et surtout, les premiers congés payés.

 

Les premiers congés payés

1936 – Les premiers congés payés – Le pique-nique - © René Dazy/Rue des Archives

 

Je dis « transformations socio-culturelles » car à cette époque, la morosité ambiante nous donne encore plus envie de vivre, de profiter ! Bien qu’à la campagne nous soyons un peu moins exposés, les loisirs se développent et on voit émerger une vraie culture populaire. Radios et cinémas deviennent plus accessibles et les bandes dessinées se multiplient…

Face à la crise, aux mouvements sociaux, à l’industrialisation des moulins, (avec des matériels où les tôles remplacent les planches de bois), et poussé, en quelque sorte, par un élan d’« émancipation », je décide de m’installer à mon compte, comme artisan menuisier et crée mon entreprise à 26 ans.

 

Le début d’une grande aventure…

 

Il me fallait un atelier, bien sûr. Alors, ni une, ni deux, je monte un hangar de 120 m²… dans le jardin de ma maman !

Mes premiers clients ? Souvent des commerçants pour qui je réalise des rayonnages, des devantures de magasin en ossature bois… je me spécialise dans la fabrication d’escalier sur mesure pour des pavillons. J’embauche mon 1er salarié, un compagnon comme moi, et me fais parfois aider par des ouvriers venus en renfort quelques jours sur certains chantiers.

 

Partout en France, les difficultés politico-financières s'amoncellent. La Guerre civile fait rage en Espagne. Et l’année suivante, le gouvernement du Front Populaire sera renversé.

Bientôt, la 2ème Guerre Mondiale éclatera, avec toute l’horreur qu’on lui connaît.

Je me rends compte que je vis à une époque qui marquera l’Histoire au fer rouge…

retour

Nos dernières actualités

Le Groupe Lorillard, grand gagnant du Trophée CoachCopro !

A l'occasion de la deuxième édition des Trophées métropolitains CoachCopro, Lorenove Grands Comptes ainsi que Lorillard Façades ont été récompensés par l'Agence Parisienne du Climat pour leur implication dans une rénovation visant à améliorer la consommation énergétique d'une copropriété.

en savoir +

Le plan industriel du Groupe Lorillard expliqué par Thierry Luce dans le magazine Store & Fermetures

Le 9 mars dernier, Thierry Luce était interviewé par le magasin Stores et Fermetures sur les investissements et objectifs du Groupe entre 2020 et 2025.

en savoir +

Le Saviez-vous ? Dans les années 40…

Vous connaissez le Groupe Lorillard pour ses fenêtres, portes et volets bien sûr...

mais saviez-vous qu’à l’origine, la menuiserie Lorillard fabriquait…  

…DES CERCUEILS !  

en savoir +

  Un groupe avec 4 entités complémentaires